Bien-être

3 astuces bien-être saines et rapides dans la salle de bain #3

Dans ce troisième article de la mini-série sur le bien-être, nous allons nous intéresser à la routine capillaire. Savez-vous combien de produits vous utilisez pour avoir votre chevelure tant rêvée ? Huile capillaire, masque, shampooing, après-shampooing, sèche-cheveux, fer à friser, lisseur et j’en passe ?

Revenons à des choses simples : une routine allégée, des produits sains et pourquoi pas un shampooing sec fait maison (avec recette en fin d’article).

Quel est le souci de notre routine capillaire tant choyée?

Souvent les produits du commerce sont très agressifs, riches en palatales, en parabènes ou encore en perturbateurs endocriniens de plus en plus pointés du doigt dans l’essor des troubles féminins (acné, endométriose, dérégulation des cycles menstruels…). Nous avons aussi tendance à les utiliser trop fréquemment : pour avoir les cheveux toujours propres, même le plus doux des shampooings biologiques peut, à la longue, venir irriter le cuir chevelu. L’utilisation répétée de chaleur pour lisser ou coiffer les cheveux est aussi une excellente manière de fragiliser la fibre capillaire. Et je ne parle même pas des couleurs non biologiques, contenant des produits très agressifs autant pour votre chevelure que pour le bien-être de votre coiffeur !

Mais ce n’est pas tout, les cheveux peuvent aussi et surtout s’embellir ou se ternir de l’intérieur :

  1. Un peu d’anatomie pour mieux comprendre :
Source : Liperol

Les cheveux – 100.000 à 200.000 par tête – font parti de la famille de phanères avec les ongles et les poils. Il pousse au niveau du bulbe pileux présent dans le cuir chevelu, qui, tout comme la peau, est composé de trois couches : l’épiderme, le derme et l’hypoderme pour une épaisseur de +/- 6mm.

Le cuir chevelu comporte :

  • une forte de densité de follicules pileux – entre 200 à 300 par cm2 –
  • des glandes sébacées, chacune étant associée à un bulbe pileux
  • de glandes sudoripares, notamment pour la régulation de la température
  • un riche réseau de nerfs et de vaisseaux sanguins.

2. Cuir chevelu, cheveux et glandes : des rôles insoupçonnés :

Grâce à la présence des glandes sudoripares et sébacées, le cuir chevelu permet, en cas de saturation des autres émonctoires, l’évacuation de certaines toxines accumulées dans l’organisme. Plus l’organisme est intoxiqué, plus le cuir chevelu et ses très nombreuses glandes vont être sollicités pour participer à l’élimination collective ce qui aura un impact négatif autant sur la qualité et la beauté de notre cheveux que sur le cuir chevelu.

L’état hormonal et le stress vont également avoir des répercussions négatives en limitant l’apport de sang nourricier au cuir chevelu ou en modifiant le fonctionnement des glandes sébacées et sudoripares pouvant occasionner des cheveux gras, des pellicules, des démangeaisons, etc.

La grande présence de nerfs en fait également un lieu de somatisation de certaines formes de stress avec des démangeaisons d’ordre psychologique, des psoriasis, des eczémas.

Ainsi, et comme c’est le cas pour la peau, un trouble du cuir chevelu et des cheveux n’est souvent pas uniquement associé au cuir chevelu ou aux cheveux en eux-mêmes mais doivent être analysés comme des indicateurs de l’état de vitalité de l’organisme. En effet, l’éclat et la vitalité des cheveux sont souvent à mettre en lien avec l’état en vitamines et minéraux de l’organisme.

  • Une perte de cheveux importante, en dehors de toute cause identifiée (stress important, naissance, changement hormonal,…) peut amener à s’interroger sur l’état de déminéralisation de l’organisme et/ou sur le fonctionnement de la thyroïde.
  • Des cheveux secs et ternes amènent à s’interroger sur la consommation de protéines, de zinc et de manganèse.
  • Des cheveux fourchus ou en tire bouchon peuvent faire penser à un manque en vitamine C.
  • De cheveux fins ou épars font penser à un déficit en protéines et/ou à une carence en zinc et en biotine.
  • Du psoriasis ou de l’eczéma amènent à se questionner sur l’alimentation avec d’éventuelles allergies ou intolérances et/ou sur l’intégrité de la barrière intestinale ainsi que sur l’état de stress de la personne.
  • Une présence accrue de pellicule peut-être en lien avec un stress, une carence en acides gras essentiels ou tout simplement une routine capillaire non adéquate comme un lavage trop fréquent, un shampooing trop doux ou au contraire agressif.

Votre naturopathe peut vous accompagner pour faire un bilan de votre alimentation et de votre statut en vitamines et minéraux. Il pourra déterminer avec vous l’alimentation a plus adéquate ainsi que l’éventuel besoin en detox ou en reminéralisation, premiers pas vers une chevelure éclatante.

Pourquoi certains produits de soins capillaires ne fonctionnent pas :

Il existe une multitude de produits sur le marché. Pour les cheveux gras, sec, cassant, les cheveux colorés, les cuirs chevelus sensibles ou irrités, contre les dermatoses, pour redonner de l’éclat, des soins colorants, etc.

Pour choisir son produit, on regarde en général l’état de sa chevelure, comme on le fait pour choisir sa crème de jour, et on opte pour le shampooing anti gras si notre cuir chevelu nous paraît gras, ou nourrissant si notre chevelure semble sèche et cassante.

Oui mais !

N’avez vous jamais essayé un produit en observant chez vous tout le contraire ? Un shampooing contre les cheveux gras qui aurait tendance à graisser encore plus ? Un shampooing pour redonner de l’éclat qui vous donnerait des démangeaisons et des pellicules ?

Et pour cause. Comme nous l’avons vu plus haut, l’état de nos cheveux n’est pas seulement le résultat de ce que nous appliquons en externe mais est avant tout et surtout le reflet de notre vitalité intérieure. Ainsi, nous avons peut-être les cheveux gras car notre organisme élimine, via les glandes sébacées, un trop plein de déchets lié à notre alimentation. Et contre cela, tous les shampooings anti gras n’y pourront rien ! Nos cheveux sont peut être cassants car nous manquons d’hydratation ou de bonnes graisses et contre cela aucun masque ou huile capillaire ne pourront rien.

Mon avis de naturopathe :

En une phrase, pour avoir une belle chevelure et en prendre soin il est indispensable en grande priorité de bien manger, de bien respirer, de bien gérer ses émotions et son stress tout en optant pour des produits capillaires simples, naturels et qui nous conviennent.

Et pour cela le shampooing sec est une excellente alternative.

Il permet de ne pas utiliser aussi fréquemment des produits de soins classiques, donc de laisser respirer son cuir chevelu, tout en ne faisant pas l’impasse sur une belle chevelure saine et propre. Cerise sur le  gâteau : le shampooing sec apporte du volume.

J’ai longtemps été septique quant à ses bienfaits, notamment après des essais insatisfaisants : des pompes trop généreuses, des textures trop pâteuses,  un effet trop blanc ou carrément non intéressée par les formats laques bien peu naturels.

Mais ça c’était avant. Avant qu’une amie me partage sa recette tirée du livre Le Guide des Cosmétiques maison, que je la teste et que le l’adopte à 100% ! Depuis, je suis passée d’un shampooing tous les deux jours, parfois même tous les jours si j’avais les cheveux courts, à 2 shampooings par semaine. J’ai dit adieu aux démangeaisons et aux pellicules sèches tout en retrouvant du volume. Avant j’avais les cheveux attachés tous les deux jours parce qu’ils me semblaient trop gras pour être laissés libre le 2ème jour après mon shampooing. Maintenant je me contente de les relever avec une pince pour ne pas les avoir dans la figure mais ils restent libres et ce tous les jours ! J’avais peur de l’effet poisseux mais pas du tout, les cheveux restent aériens même au 3ème jour. Je suis totalement conquise !

La recette du shampooing sec (provenant du livre Le Guide des cosmétiques maison de My Cosmetik):

  • 3 cuillères à soupe de maïzena
  • 1 cuillère à soupe d’argile blanche
  • 4 cuillères à soupe de rhassoul
  • 1 cuillère à soupe de poudre de cacao cru pour foncer la préparation, cela suffit à ma couleur naturelle. N’hésitez pas à adapter.

Je n’ajoute rien de plus. Je mélange le tout dans un petit bocal en verre et c’est prêt.

Je vous partage la routine qui fonctionne pour moi :

  • Pour les jours de shampooings, je privilégie un produit doux à base des produits de la ruche que j’alterne avec un shampooing solide et un shampoing naturel pour cheveux normaux.  Mes shampooings sont naturels au minimum et idéalement biologiques venant de magasins spécialisés.
  • Les autres jours, j’utilise mon shampooing sec que j’applique au pinceau avant ma douche. En général, je me coiffe après mon petit déjeuner et je secoue mes cheveux pour enlever l’excès de poudre.
  • Depuis des années déjà j’ai troqué les masques du commerce contre un masque maison à base d’œuf, d’huile végétale, parfois de yaourt et d’un mélange de poudre maison selon mon humeur (henné, henné neutre, brou de noix, Shikakai, Amla, Neem, etc.). J’adore l’odeur naturelle que laisse ce masque sur mes cheveux. Parfois je mets de l’huile sur mes pointes mais très rarement.
  • Je n’utilise pas d’après shampooing depuis des années.
  • Je ne fais pas de coloration. J’ai la chance de ne pas avoir beaucoup de cheveux blancs (ou de ne pas les voir ;). J’apporte des reflets naturels à ma chevelure avec les différentes poudres de mon masque mensuel et cela me suffit.
  • En hiver je me sèche rapidement les cheveux avec un sèche cheveux pas trop chaud, histoire de ne pas avoir de l’eau dans le cou.

J’ai fait de réelles économies, j’utilise moins de shampooing mais j’ai surtout retrouvé un équilibre avec ma chevelure. Et puis je passe moins de temps dans la douche donc une économie en eau et du temps pour faire autre chose.

Bien entendu, j’ai travaillé en parallèle, et depuis pas mal d’année maintenant, à adapter mon alimentation et je travaille tous les jours à la gestion des émotions et du stress.

Et vous, quelle est votre routine capillaire et votre chouchou pour une belle chevelure ?

Sources :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s